...est un grand timide

 La vie.
J'observe et puis j'oublie.
Le temps passe, efface, et l'essentiel demeure.
Courbes et rondeurs qui apaisent,
mais aussi masse brute, 
volumes incrustés et cassures.
Enigmatiques.

 
La pierre.
J'aime sa densité, son histoire en couleurs,
à l'intérieur.
Elle me guide parfois au hasard d'une veine
et m'invite à des jeux d'ombre et de matière.


Mes sculptures,

figuratives ou résolument abstraites,
habitent le même univers.
Onirique.
Je revendique cette complémentarité et 
laisse au visiteur la liberté d'interpréter,
de ressentir ou pas, sans emballage de mots.